logo-marjolivelo

Le temps d'une ouverture...

Pourquoi un tel projet ?

Nous avions envie d’un grand voyage, d’une expérience inédite et inoubliable, qui compterait dans notre histoire à nous, et qui serait en lien avec le vaste monde et ses habitants. Un « simple » voyage touristique de quelques jours ou quelques semaines ne nous satisfaisait pas. Notre envie, au delà d’un voyage, c’est plutôt d’aller à la rencontre de l’inconnu, de la beauté, de personnes aux cultures, aux façons de penser différentes, et de nous confronter à la réalité aussi. Une réalité certainement plus nuancée que ce qu’on entend habituellement sur l’Afrique. Et ce, sur une période dédiée entièrement à ce lot d’aventures.

Dans une société actuelle où tout doit aller de plus en plus vite et où chacun est soumis à diverses pressions (sociales, familiales, professionnelles…), nous faisons le choix de vivre autrement, pour un temps.

Pendant une année, nous allons vivre de peu, le plus possible en harmonie avec les cultures que nous côtoierons, avec l’objectif de s’émerveiller et de dépasser nos frontières (géographiques, physiques et mentales). Bref, de nous enrichir et de mieux comprendre une partie de ce monde complexe et immense.

Pourquoi le vélo ?

Quand Marjorie a évoqué l’envie de partir, Olivier a immédiatement proposé de voyager à vélo, moyen de locomotion quasi unique pour nous au quotidien. Ce choix de transport pour plusieurs raisons :

  •     une progression douce et assez lente pour pouvoir profiter de chaque morceau du trajet
  •     la liberté de s’arrêter où bon nous semble et dès que l’envie nous en prend
  •     la facilité d’approche avec les populations locales, une sorte d’ancrage pour engager la conversation et faire connaissance
  •     le défi sportif d’avancer à la seule force de nos mollets (et sûrement bien d’autres muscles jusque là ignorés par Marjorie!)
  •     la volonté de ne pas dégrader notre environnement, de voyager sans polluer, sans dépenser d’autre énergie que la nôtre (même si nous ferons quelques entorses pour traverser la méditerranée et la région CentrAfrique… On ne luttera pas de manière inconsidérée contre la géographie et la politique!)

De l'Europe à l'Afrique

Notre voyage comportera plusieurs étapes sur deux continents : l'Europe et l'Afrique.

Voyage en Europe

Notre parcours en Europe va suivre principalement la côte méditerranéenne. Nous prenons en compte le relief, car il faudra faire avancer nos vélos bien chargés ! Ainsi, la vallée du Pô et les côtes croates nous ménageront peut-être, le temps de se préparer aux reliefs albanais et grecs !

Pour quelques semaines, nous traverserons la Turquie, pont entre l'Europe et l'Asie, et pour nous, porte vers l'Afrique.

Liste des pays traversés : France, Italie, Slovénie, Croatie, Monténégro, Albanie, Grèce, Turquie.

Découverte de l'Afrique

Après la découverte des merveilles de l'Egypte, nous prendrons l'avion (en faisant donc exploser notre bilan carbone, croyez-nous, nous sommes meurtris dans notre âme d'écolo convaincus...), et ce, pour éviter les pays de la CentrAfrique, qui ont quelques soucis à régler...

Nous atterrirons au Togo et continuerons notre parcours africain sur son côté ouest, en remontant vers le Burkina Faso, le Mali et nous diriger vers le Sénégal. Puis nous remontrons le Sahara sur la côte Mauritanienne et terminerons notre aventure en Afrique par le Maroc.

Liste des pays traversés : Egypte, Bénin, Togo, Burkina Faso, Mali, Sénégal, Mauritanie, Sahara occidental, Maroc

L'Espagne pour dernière escale

Notre boucle se terminera en franchissant la Méditerranée, pour un moment espagnol avant de conclure en ayant franchi nos Pyrénées chéries !